EN AMERIQUE LATINE

  • LA CUISINE COLLECTIVE OLLA DE LA MADRE

    Nous avons déjà entendu parler plusieurs fois, en Amérique du Sud, des « comedores populares » soit les cantines populaires ou cuisines collectives. Lire la suite

  • LA COGESTION DE QOSQO MAKI

    Au fur et à mesure que nous découvrons l´association Qosqo Maki, nous comprenons de mieux en mieux sa philosophie. Le fonctionnement de cette association met en avant la participation de chacun avec une cogestion des usagers et des éducateurs au sein des différents espaces éducatifs Lire la suite

  • LES ANIMATIONS À QOSQO MAKI

    Durant nos deux mois au sein de l´association Qosqo Maki, nous avons pu animer diverses activités avec l´aide des animateurs de la bibliothèque. Lire la suite

  • LES ESPACES EDUCATIFS DE QOSQO MAKI

    Durant l´été 2017, nous découvrons et partageons le quotidien de l´association Qosqo Maki, fondée en 1990, et
    implantée dans la ville de Cusco au Pérou. Depuis 25 ans, elle spécialise ses interventions éducatives dans
    l´accompagnement des enfants et adolescents en situation de rue, âgés de 12 à 17 ans. Lire la suite

  • LES ANIMATIONS À SALINAS

    Suite à une épidémie de Dengue dans le nord du Pérou, nous avons dû modifier notre projet. Nous avons donc prolongé notre venue à Salinas de Guaranda pour une durée d’un mois afin de proposer des animations avec le bagage à partage. Après une animation improvisée sur la place du village nous sommes parti dans les communautés. Lire la suite

  • LE FUTUR DE SALINAS DE GUARANDA

    Le premier objectif de Salinas de Guaranda est de maintenir l’existant en travaillant et en suivant les coopératives, les entreprises et les associations entrant dans le fonctionnement communautaire. La volonté est ainsi de maintenir la notoriété de la marque Salinerito, tout en impliquant l’ensemble des communautés à la démarche. Lire la suite

  • SALINAS, MODELE DE DEVELOPPEMENT

    Au cours de notre rencontre avec le Padre Antonio Polo, celui-ci nous a expliqué l’histoire de Salinas de Guaranda. Tout démarre au début des années 70, le village est alors constitué de quelques maisons en terre et les habitants travaillent 10 heures par jour dans les mines de sel pour gagner quelques centimes. Lire la suite